Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 22:04

Une délégation du collectif CCSEV a été reçue en préfecture ce jeudi 20 avril à l'occasion de la venue de François Hollande dans le Lot à Luzech.

 

Cette délégation était composée de :

 

Malika Lasserre, parent d’élève, Vire-sur-Lot

Jean-Philippe Pageot, maire de Baladou,

Alain Auzanneau, parent d’élève, Anglars-Juillac,

Philippe Canceil, maire de Labastide du Vert.


 

Audience avec le Conseiller du Président : l'impossible échange...

 

Le conseiller « éducation » du Président était accompagné de Messieurs Quénéhervé  (secrétaire Général de la Préfecture du Lot) et Chauveau (secrétaire général de l’Inspection Académique) et qui ne se sont que très peu exprimés.

L'entretien a été difficile, l'échange impossible, le Conseiller du Président affichant un mépris pétri de certitudes.

 

Une heure durant, nous avons développé notre argumentaire, à chaque fois balayé d'un revers de la main, qualifiant notre vision de l'école, comme celle du territoire, de nostalgique.

 

Christophe Prochasson, ancien Recteur de l’académie de Caen, promu Conseiller « éducation » du Président en 2015, n’a montré aucune empathie à destination de la ruralité, a dénigré l'enseignement dispensé dans nos écoles à une classe, etc. : en déroulant un discours à l’identique du DASEN, il a exprimé clairement une vision conceptuelle presque idéologique, avec pour seul objectif une uniformisation des structures scolaires, alors que nos territoires sont la diversité même.

 

Malgré nos demandes, il a été dans l’incapacité de nous chiffrer à l’échelle de notre département, ou de la France le coût réel et global (tous ministères confondus) d’une telle politique de construction de nouveaux groupes scolaires, ni même d’évaluer une éventuelle économie d’échelle. Nous avons donc la preuve, qu’à la tête de l’état, cette politique de fermeture des écoles de village, à la faveur de nouveaux groupes scolaires, ne repose sur aucune prévision des coûts ni des impacts sur l’aménagement des territoires ruraux.

 

Le Collectif CCSEV va donc prendre contact avec la Cour des Comptes Régionale de Bordeaux pour demander une étude sur les coûts réels d’une telle politique qui a toutes les chances de perdurer !

 

Restons donc mobilisés pour la cause des écoles rurales :

 

Mercredi 26 avril 2017 : journée de mobilisation et de solidarité départementale dans toutes les écoles du Lot.

Occupation des écoles et barrages filtrants partout dans le département comme le mercredi 8 mars 2017 !

 

TOUS MOBILISES,

POUR LES ECOLES DU LOT,

POUR UNE RURALITE VIVANTE ET ATTRACTIVE !!!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article

commentaires

Qui Sommes-Nous ?

  • : Blog du CCSEV
  • Blog du CCSEV
  • : Blog du Collectif Citoyen pour la Sauvegarde des Ecoles de Village. Basé dans le Lot (46). Infos, outils, actions, motion, pétition et actualités
  • Contact