Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 23:39

Non à la casse de l'école publique !



Le CCSEV participait à la mobilisation du 19 mars pour protester contre la casse de l'école publique.

Nous avions RV le SAMEDI 19 MARS à 10h30, devant la Mairie de CAHORS.


A cette occasion, la FCPE a mis en place une votation citoyenne, dont les votes seront transmis à l'Académie (voir article ci-dessous)

 

CAHORS-19-03-2011.jpg

 

 

Nous avons retrouvé les habitants de nombreux secteurs du Lot soucieux de sauver une école de proximité.

Ainsi des élus de Parnac et Sauzet étaient présents, de même que les habitants de Cahors, Anglars, Les Junies, Prayssac, Montcabrier, Rampoux, Thédirac, Latronquière, Sousceyrac, Cajarc, Limogne...

 

Tous avaient à coeur de dénoncer la casse de l'école publique et défendre leurs écoles et collèges ruraux.

 

Au micro, nous avons témoigné des différentes mobilisations là où une suppression de poste ou de dotation horaire vient fragiliser les établissements. Nous rappelons que 14 communes et la Communauté de communes Vallée du Lot et du Vignoble ont adopté la motion de défense des écoles rurales.

 

Compte tenu des efforts des territoires, pour s'organiser en RPI, rénover les locaux, attirer de nouveaux résidents, etc.  nous n'acceptons pas ces logiques de suppressions de poste, purement comptables et de court terme.

 

Nous pensons que si les suppresions se poursuivent au même rythme sur les 3 prochaines rentrée, le réseau des écoles de nos territoires sera profondément transformé.

 

Nous avons donné RV pour notre prochaine action, la "Caravane pour l'école" qui sillonnera le département le samedi 16 avril prochain.

Le buit est de faire entendre nos voix dispersées mais décidées.

 

Pour plus d'info sur cette action, rendez-vous sur l'AGENDA de ce blog.

 

 

 

ARTICLE DE LA DEPECHE DU MIDI 20/03/2011

 

 

Unis sous la bannière du collectif lotois « L'école est notre avenir », les syndicats de l'éducation nationale se sont regroupés hier matin, sur la place Mitterrand, à Cahors, pour organiser une « votation citoyenne en faveur de l'école publique et républicaine », dans le cadre d'un mouvement d'envergure nationale. Une urne réservée à cet effet a recueilli un peu plus de 300 bulletins en à peine deux heures. Les résultats de ce suffrage symbolique seront transmis à l'inspecteur d'académie.

« Cet élan de protestation est d'abord un combat contre la baisse du nombre de postes dans l'éducation. Les collèges et les lycées sont durement touchés. Nous perdons des postes dans des établissements où les effectifs sont pourtant en hausse », déplore Gilles Cluzet.

(...)

 

Dans le Lot, comme ailleurs, les raisons de la colère sont multiples : suppressions de postes, besoins matériels non satisfaits, professeurs absents non remplacés…La liste est longue, tout comme la chaîne de solidarité générée par un collectif qui n'est pas prêt à courber l'échine.

 

 

 

Les mots d'ordre avant manifestation :


 

COMMUNIQUE FCPE

 

Le nombre d'enseignants pour 100 élèves ou étudiants est de seulement 6,1 en France, ce qui est nettement insuffisant àl’école primaire et à l'université. Telles sont les conclusions alarmantes que le Conseil d’Analyse Stratégique vient de rendre dans une note de synthèse au Premier ministre.

 

Classes fermées, effectifs surchargés, enseignants non remplacés, restrictions de l'accuei!l des moins de 3 ans, options et filières supprimées… chaque jour, les parents constatent sur le terrain les conséquences d’une politique budgétaire désastreuse, qui défavorise les zones fagiles, rurales ou urbaines, et pénalise les élèves en difficulté.

 

Face à l'arrivée de 40 000 élèves supplémentaires en 6ème cette année, quel est l'objectif du Gouvernement ?

Supprimer 16 000 postes enseignants !

 

 

COMMUNIQUE FSU-SNUIPP :    


L’éducation n’est plus une ambition pour ce gouvernement. Il aura supprimé 50 000 postes
dans le service public d’éducation en cinq années, mettant en difficulté écoles et
établissements, dégradant de façon systématique les conditions d’accueil, de formation et de
qualification des élèves, détériorant les conditions de travail de l’ensemble des personnels.


La Révision générale des politiques publiques (RGPP) aura déstabilisé les personnels et
affaibli les capacités de nombreux services comme celui de la Jeunesse et des Sports. Les
universités sont confrontées à des difficultés budgétaires et des promesses non tenues.
Le service public d’éducation, cible de la chasse budgétaire, est tiré vers le bas.

 

A la rentrée 2011, ce seront 16 000 postes supplémentaires qui seront supprimés, malgré
l’augmentation des effectifs d’élèves. Les conséquences auront des effets immédiats sur la
taille des classes dans les écoles, les collèges et les lycées, la scolarisation des enfants de deux
et trois ans, les élèves en difficulté, le fonctionnement des services et l’offre
d’enseignement… Le gouvernement fait le choix de la régression. Il a fait aussi ce choix en
supprimant la formation initiale des enseignants, entraînant ainsi démissions et
effondrement du recrutement. Dans le même temps, la majorité parlementaire a décidé de
favoriser l’enseignement privé au détriment du service public.


Le gouvernement ne prépare pas l’avenir. Ses choix dessinent une Ecole où les inégalités
seront renforcées, une Ecole plus dure pour les moins favorisés, une Ecole où la concurrence
entre établissements, par l’abandon de la sectorisation, sera la règle. Les enquêtes
internationales, comme PISA, confirment que les inégalités se creusent. Le gouvernement ne
répond qu’avec des effets d’annonce.


La mobilisation citoyenne doit permettre d’inverser ces choix. Les organisations, rassemblées
dans le collectif « L’Education est notre avenir », appellent tous ceux et toutes celles qui
soutiennent le service public d’éducation et son engagement permanent pour la réussite des
jeunes, sans distinction de fortune ni d’origine, à une journée nationale d’action déclinée
dans chaque académie le samedi 19 mars.


www.uneecole-votreavenir.org

Partager cet article

Repost 0
Published by ccsev - dans ACTIONS
commenter cet article

commentaires

Qui Sommes-Nous ?

  • : Blog du CCSEV
  • Blog du CCSEV
  • : Blog du Collectif Citoyen pour la Sauvegarde des Ecoles de Village. Basé dans le Lot (46). Infos, outils, actions, motion, pétition et actualités
  • Contact