Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 19:42

 Ce mercredi 26 Novembre 2014 à Cahors,

 

- 14h30 à l'INSPECTION ACADEMIQUE : remise des pétitions au DASEN

Plus de 50 personnes avec banderoles et pancartes étaient présentes devant l'Inspection Académique, qui avait fermé ses grilles en guise d'accueil ! Merci à tous pour votre mobilisation !

Venus de tout le département (Haut-Ségala, Figeacois, Gourdonnais, Vallée du Lot, sud de Cahors, Cahors...), des citoyens, élus, parents se sont retrouvés pour apporter les 8203 signatures au DASEN du Lot, Guillaume Lecuivre.

---J--r--me-MOREL-sans-titre-9084.JPG


---J--r--me-MOREL-sans-titre-9089.JPG


Une délégation de seulement 8 personnes a été reçue par le DASEN, les autres manifestants s'étant vu interdire l'entrée dans ce bâtiment devenu pour l'occasion forteresse...

Durant les 2 heures d'entrevue, les échanges avec le DASEN ont été vifs, ce dernier campant sur ses positions, ne répondant que rarement aux questions précises :

"- Quels sont aujourd'hui, selon vous, les facteurs déterminants expliquant les très bons résultats de nos écoles rurales aux évaluations nationales ?"

Réponse : (au bout de 2h d'entretien...) 1- formation de qualité pour les enseignants, toujours impliqués, engagés, et professionnels, 2- écoles à faibles effectifs, 3- travail de grande qualité dans chaque école.

(ce sont exactement ces mêmes écoles à faibles effectifs et très bons résultats qui sont la cible du Ministère !!)


"- Comment pouvez-vous justifier d'une suppression de 15 postes dans le Lot ?"
Aucune réponse.

Le DASEN précise juste : Une projection pessimiste pour les 3 prochaines années pourrait même envisager plus de 100 postes supprimés !

(le CCSEV dénonce ce discours de chantage : ne nous plaignons pas de notre sort, il pourrait être bien pire... !)


"- Sur la baisse d'effectifs de 204 élèves aujourd'hui annoncée dans le Lot, il y a 187 pré-élémentaires : combien d'enfants de 2-3 ans cela représente-t-il ? car ces enfants existent bel et bien et intégreront les écoles l'année prochaine."
Réponse : Aucun chiffre n'est rendu public.

Le CCSEV demande officiellement de la transparence sur ce chiffre, cachant sûrement une proportion très forte d'enfants de 2-3 ans effectivement non scolarisés cette année, inscrits de fait par les mairies dans les maternelles, et qui seront présents dès l'année prochaine : quelle est la réelle baisse d'effectifs pour 2014 ? Rappelons que les estimations officielles de l'Inspection parlaient d'une baisse de seulement 35 élèves il y a 6 mois... A SUIVRE !!!

 

Le CCSEV dénonce l'emploi d'indicateurs chiffrés de plus en plus utilisés pour l'évaluation des politiques publiques alors que leurs effets négatifs sont de plus en plus contestés (Travaux de Gérard François Dumont) à l'origine d'erreurs techniques et politiques dans la gestion des territoires ruraux.


Le CCSEV demande officiellement que la politique d'aménagement du territoire vis à vis des écoles obéisse à une logique d'intérêt général qui ne doit pas être dictée par la seule dimension économique.

 


- 16h30 remise des pétitions au directeur de cabinet du préfet.

Un comité d'une trentaine de personnes s'est ensuite retrouvé devant la préfecture.

Une délégation de 4 personnes a été reçue pendant 45 min par le directeur de cabinet du préfet, qui s'est contenté de prendre acte de l'argumentaire du collectif.

 

---J--r--me-MOREL-sans-titre-9091.JPG ---J--r--me-MOREL-sans-titre-9085.JPG

 

 

  lien vers l'article de la Dépêche du Midi en cliquant ici.


Partager cet article

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article

commentaires

faletti 25/11/2014 14:22

Vous trouverez ci dessous l'article envoyé à france TV info que j'ai rédigé bonne réception à tous

"Suite au journal de 13 heures je réagis pour soutenir les maires de villages ruraux en lutte pour maintenir leurs écoles.
Je suis parent d’élève et conseillère municipale (commission école) dans un petit village du Lot – à COURS (à peine 300 habitants). Le lot est un département ou 175 écoles sont menacées. C’est
énorme compte tenu de la population. Un collectif de sauvegarde s’est donc créé pour appuyer les maires auprès de l’inspection académique (représentant local de la ministre de l’éducation
nationale).
Je dénonce le chantage odieux de l’inspection académique qui à travers la fermeture de certaines petites écoles compte infléchir l’effectif des enseignants et faire des économies là où il ne faut
pas en faire car justement l’éducation est source d’égalité dans une nation
Je dénonce la conséquence inéluctable de cette décision qui est la hausse des effectifs par classe causée par ce regroupement, ainsi que la hausse du chômage, grand fléau actuel qui n’a pas besoin,
lui, de gonfler son effectif,
Je dénonce la foire à l’empoigne ou les grands veulent manger les petits et ce rapport de force omniprésent. Pour exemple je ne citerai que le « grand Cahors » pieuvre qui a déjà absorbé les
budgets de 13 communes et cantons
Je dénonce la remise en cause par les grands élus concernant la qualité d’enseignement prodiguée dans les petites écoles rurales certes soumises aux classes de niveaux uniques mais dont les
résultats sont plus que corrects.
Je dénonce en général, le désintérêt total quant au bien- être des enfants dont la durée du transport pour se rendre à l’école va plus que doubler pour certains et la longueur de la présence à
l’école va augmenter de 20 %, de la fatigue, de l’impact sur la vie de famille…….
Je dénonce la responsabilité des grands élus à faire MOURIR nos petits villages ruraux qui supportent déjà l’exode des populations, la précarité du monde agricole et le manque
d’infrastructures,
J’ACCUSE l’état de faire des économies sur la ruralité déjà souffrante.
Jusqu’à maintenant nos petites communes appliquent comme elles le peuvent les obligations de l’état mais trop c’est trop et aujourd’hui elles luttent contre ce protocole de regroupement
scolaire.
NOUS N’EN VOULONS PAS !"

Lebon 25/11/2014 14:08

Bonjour,
Le 26/11, je serai en Limousin...
En pensées avec vous, pour défendre nos écoles, notre ruralité, notre Lot !
Cordialement

Qui Sommes-Nous ?

  • : Blog du CCSEV
  • Blog du CCSEV
  • : Blog du Collectif Citoyen pour la Sauvegarde des Ecoles de Village. Basé dans le Lot (46). Infos, outils, actions, motion, pétition et actualités
  • Contact