Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 13:55

Voici un compte-rendu synthétique de la réunion départementale qui s'est tenue

jeudi 6 novembre 2014 à Montfaucon dans le Lot (46)

 

-® Alain Auzanneau DSN 8590

 

Compte-rendu de la réunion du 6 nov 2014 à Montfaucon

 

Plus de 70 personnes présentes, parents, citoyens, élus, collectifs des communes suivantes :

Anglars Juillac, Anglars Nozac, Assier , Cahors, Cambes, Concots, Fajoles, Flaujac Poujols, Montfaucon, Goujounac

Latronquière, Labastide du Vert, Lacapelle Labathude, Lalbenque, Lamothe, Lherm, Payrac, Saint Cirgues, Saint Cirq Lapopie, vallée du Célé, Valroufié, (Figeac excusé), ainsi que les collectifs de Goujounac et le CCSEV, Collectif Citoyen de Sauvegarde des Ecoles de Village du Lot.

 

1-      Bilan des actions :

Pétition : 2000 signatures réunies au 6/11/14

Cette pétition permet un contact direct avec les citoyens, et un sentiment de participation des citoyens dans ce combat. Il faut continuer à la faire circuler et signer. Elle sera remise par la député Dominique Orliac à la ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud Belkacem avant le 28 nov.

 

Motion : elle a été votée par 49 communes du Lot, signalant leur attachement à la cause, seules les communes l’ayant renvoyée à la mairie de Labastide du Vert sont comptabilisées. (mairie.de.labastide.du.vert@wanadoo.fr )

 

2-      idées partagées

Les échanges et témoignages ont été riches et nombreux, nous en faisons ressortir ici les idées principales :

- inviter les citoyens à créer des collectifs afin de faire circuler l’information de manière efficace et rapide dans tout le département du Lot ! (n’oublions pas que la réforme projetée par l’administration concerne le département du Lot dans son ensemble.)

- Engager des pressions sur le DASEN (Directeur Académique des Services de l’Education Nationale, ex-Inspecteur d’académie) en étant présent chaque semaine, devant les fenêtres de l’Inspection Académique, par petits groupes de citoyens, les modalités sont à définir,

- les élus doivent par petits groupes prendre RDV avec Jean Marc Vayssouze (nouveau président de l’association des élus du Lot) pour s’entretenir avec lui de cette réforme, et connaître le positionnement de cette association encore inconnu ;

- nous exprimons des réserves par rapport au « protocole d’accord – Cantal », évoqué par la Ministre de l’Education Nationale pour le Lot (en réponse à la question de D. Orliac, députée). Ce protocole passé entre élus et services de l’Etat propose un moratoire de 3 ans sur la suppression des postes de ce département, avec la contrepartie inacceptable de « réduction du nombre d’écoles à 1, 2 ou 3 classes » (dixit la Ministre). Le Lot est le département français ayant le plus d’écoles à moins de 2 classes (61% des écoles), spécificité dûe à l’absence de grandes villes (45 écoles à Montauban contre 12 à Cahors) qui pourraient faire baisser ce chiffre.

- rédaction de l'argumentaire solide pour prouver que le niveau scolaire est bon dans les petites écoles et classes à niveaux multiples, et contrer l’administration qui prétend que nos écoles sont archaïques !!

 

3-      communication

 

- Installer des banderoles faites maison (par exemple « écoles en danger ») visibles dans chaque village, pour informer la population,

- faire connnaître le blog

- lien avec la presse !

-  page facebook créée ( ccsev46)

- Le CCSEV mettra en ligne sur son blog et enverra à tous ses contacts les affiches et flyers à imprimer et distribuer dans tout le département : 400 affiches seront en plus tirées en couleur, plus de 5000 flyers couleurs sont également tirés.

Les fichiers sont téléchargeables sur le blog, chacun peut les imprimer et les diffuser.

 

4-      Organisation de la manifestation du 15 nov 2014

- RDV à 11h place Gambetta à Cahors.

- La présence de nombreux élus est souhaitée, auprès des citoyens, parents, enseignants…

- Apporter des banderoles pour la sauvegarde des écoles, mais absence de distinction politique ou syndicale demandée.

- Pour créer une unité dans la communication, chaque manifestant peut se munir du logo « école en danger » sous-titré du nom de son village. (sur place, une certaine quantité de logos vierges sera disponible).

- Les élus, venez avec votre écharpe tricolore !!

- Les tracts d’argumentaire seront distribués pendant la manifestation.

 

 

L’appui des élus est aujourd’hui essentiel, rejoignez-nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 23:20

3 Novembre 2014

Les citoyens s'organisent, la signature de la pétition bat son plein...continuons !

 

Les signatures arrivent par dizaines, centaines, continuons la mobilisation, cette pétition sera remise en main propre à la ministre de l'Education Nationale par Dominique Orliac, députée du Lot.

(pétitions à renvoyer avant le 15 novembre, date de la manifestation, à l'adresse postale indiquée au bas de la 2ème page)

 

Plein d'exemples :


à Cambes, le 17 octobre dernier, à la rencontre des élus et du préfet :


Cambes Dépêche

photo DDM

article de la presse :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/18/1974756-ecoles-en-danger-la-petition-circule.html

 

 

à Cahors, les 25 octobre et 1er Novembre, pour faire signer la pétition de sauvegarde des écoles du Lot  :

 

petition Cahors1jpg

photo DDM

cliquez pour l'article :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/26/1979349-ils-defendent-leurs-ecoles-de-villages.html

 

 

petition-Cahors2.jpg

photo DDM

cliquez pour l'article :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/02/1983306-des-petitions-sur-le-marche.html

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 19:00

21 octobre 2014 :

 

Aujourd'hui, lors des questions au gouvernement, la députée Dominique Orliac a questionné la Ministre de l'Education Nationale au sujet de la réforme en cours, et de l'avenir des écoles rurales du département du Lot.

La Ministre a mentionné la jurisprudence du Cantal, garantissant le maintien des postes pendant 3 ans dans le département, en contrepartie d'un travail des élus sur la réorganisation des RPI...

Elle demande à la rectrice de l'académie de Toulouse de travailler sur le cas du Lot.

Quid de l'avenir des écoles à une ou deux classes, encore dans le collimateur de la ministre, et correspondant à 60% des écoles du Lot ?

 

orliac.jpg

 

Pour voir la question (et la réponse de la ministre!) en vidéo :

http://www.education.gouv.fr/cid83281/ecoles-rurales-questions-au-gouvernement-a-l-assemblee-nationale-reponse-de-najat-vallaud-belkacem-a-la-deputee-dominique-orliac-mardi-21-octobre-2014.html

 

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5953.questions-au-gouvernement---mardi-21-octobre-2014-21-octobre-2014

 

L'article de la Dépêche :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/25/1978778-dominique-orliac-defend-les-petites-ecoles.html

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 23:13

29 Septembre 2014

 

Une manifestation a eu lieu avec ce lundi 29 septembre, devant le collège de Puy L'Evêque pour protester contre les regroupements d'écoles à l'étude.

Cette manifestation, à forte mobilisation, se déroulait en marge d'une réunion entre une quarantaine d'élus et l'inspectrice de l'Éducation nationale, Sylvie Meisse.

 

© Alain Auzanneau DSC 3272

 

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/01/1962605-la-defense-des-ecoles-rurales-se-renforce.html

 

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/02/1963773-regroupement-ecoles-rurales-demande-entre-tuer.html

 

 

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 23:04

17 septembre 2014

 

© Alain Auzanneau DSN 5586

 

Suite à la rencontre entre inspecteur d'académie et élus au sujet de l'aménagement de la carte scolaire du département du Lot le 10 septembre à Cahors, les citoyens (parents, maires, enseignants…) se sont concertés lors d'une réunion publique qui a eu lieu mercredi 17 septembre à Labastide du Vert.

Tous ont pu échanger, débattre et réagir sur le lien entre écoles et vitalité du territoire.

 

La centaine de personnes présentes, dont une trentaine d'élus (11 maires) représentants 4 RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal), une douzaine de communes (Albas, Anglars Juillac, Bélaye, Castelfranc, Goujounac, Labastide du Vert, Lherm, Les Junies, Parnac, Pontcirq, Saint Vincent Rive d'Olt,….) et de nombreux parents d'élèves étaient résolus à cerner le véritable enjeu de cet aménagement et exprimer leur détermination à sauvegarder une école de proximité.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/19/1954599-labastide-du-vert-la-riposte-est-engagee.html

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 22:23

10 Septembre 2014 :

 

© Alain Auzanneau DSN 5479

 

Les petites écoles rurales sont menacées de disparition au profit de regroupements plus forts...

Guillaume Lecuivre, DASEN, réunit les élus à la mairie de Cahors pour présenter la réforme,

mais dehors, devant la mairie, la contestation s'organise…

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/11/1949055-les-petites-ecoles-ne-veulent-pas-mourir.html

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/12/1950161-elus-et-inspection-dialogue-tendu.html

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/09/1947631-regroupements-scolaires-dans-le-lot-la-panacee.html

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 13:00
Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 21:53
Repost 0
Published by ccsev - dans ACTIONS
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 17:45

 

 le COLLECTIF DU COLLÈGE DE LATRONQUIÈRE SOUSCEYRAC NOUS FAIT PASSER CECI:

 

 

 Nous parents d' élèves, élus et habitants du canton de Latronquière (46210) nous battons pour le maintien de nos écoles de villages situées en zone de montagne.
Nous nous mobilisons pour faire valoir notre spécificité de territoire rural zone de montagne, il faut que nos gouvernants prennent en compte les contraintes propres à notre territoire: durée et conditions de transports, conditions de circulation hivernale sur nos petites routes sinueuses et avec un grand dénivelé....
Il faut aussi leur faire prendre conscience qu'en milieu rural bien plus qu'en ville les écoles de la maternelle jusqu'au collège inclus sont les maillons d'une même chaîne, supprimer un poste dans une école revient à terme, en provoquant une fuite des effectifs à l'extérieur du territoire ( vers le Cantal, Bagnac, Figeac...) à condamner un collège aux effectifs déjà bien fragiles!


     LA  MOBILISATION CONTINUE


RASSEMBLEMENT LE 21 JANVIER 2012 à 11 H 30 devant l'école maternelle intercommunale située à Latronquière.

Venez nombreux pour le soutien de nos écoles et de tous les services publics.

 Une collation sera partagée sur place.

 Un temps fort à 13h avec l'intervention du vice président de la région Vincent Labarthe et du député Jean Launay

Tout le monde est concerné par l'avenir de notre territoire.

On fait appel aux élus, aux parents, aux habitants, aux organisations diverses et notamment  au collectif de défense du collège et des écoles rurales, en un mot à tous ceux qui veulent que NOS CAMPAGNES VIVENT !

Faites passer le message autour de vous et RETROUVONS NOUS SAMEDI 21 JANVIER À LATRONQUIÈRE.
           
 Fin de l'action vers 15H  puis préparation de la suite du mouvement dans la foulée
                                                         MOBILISEZ - VOUS

UNE PÉTITION EST EN LIGNE EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS
link

Repost 0
Published by ccsev - dans ACTIONS
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 20:03

LʼAssociation des maires de France conteste lʼélaboration de la carte scolaire
2011, qui prévoit 8 967 suppressions de postes dʼenseignants dans les écoles à la rentrée de septembre. Son président, Jacques Pélissard, va adresser un
courrier au ministre.
Après les syndicats, lʼAssociation des maires de France (AMF) dénonce à son
tour les suppressions de postes dans lʼéducation nationale. Dans un communiqué publié ce lundi, lʼAMF exprime son “vif mécontentement” au regard de la réduction programmée de 8 967 postes du premier degré à la rentrée de septembre 2011 et fait savoir que son président, Jacques Pélissard, va écrire au ministre de lʼÉducation nationale pour “contester la méthode dʼélaboration de la carte scolaire” et demander quʼune analyse “objective des
besoins scolaires soit effectuée préalablement à toute décision de réductions dʼeffectifs”.

Luc Chatel a récemment confirmé la fermeture de quelque 1 500 classes dans le premier degré, soulignant que, démographie oblige, les élèves sont moins nombreux par classe aujourdʼhui que dans les années 1990.


Charte de 2006
Hostile sur le fond, lʼAMF regrette aussi les “conditions engagées localement par les inspecteurs dʼacadémie” pour définir la carte scolaire de la prochaine rentrée. Les maires remarquent que les critères dʼappréciation retenus pour lʼélaboration de la carte “varient sensiblement dʼune académie à lʼautre” et déplorent “lʼabsence dʼapplication par les inspecteurs dʼacadémie
de la Charte sur les services publics en milieu rural de 2006”.

Elle prévoit que les maires des communes rurales soient informés par les autorités académiques deux ans avant tout projet dʼouverture ou de fermeture de classes.

Enfin, lʼAMF pointe lʼinterprétation “très restrictive” de la comptabilisation des enfants de moins de trois dans les effectifs de lʼéducation
nationale, “y compris dans les zones défavorisées”.
Le gouvernement est donc prié, martèle lʼAMF, de mettre fin aux suppressions de postes, de clarifier les conditions dʼentrée à lʼécole des enfants de moins de trois ans et dʼappeler les inspecteurs dʼacadémie à davantage de concertation. Ces observations interviennent après une première levée de boucliers des syndicats, très critiques contre les suppressions de postes.

Le bras de fer pourrait se poursuivre dans les prochains mois, la Fédération syndicale unitaire (FSU) craignant 16 000 nouvelles suppressions en 2012, dans le premier et le second degré.


Sylvain Henry  le 23/05/2011
Source URL: http://www.acteurspublics.com /article/23-05-11/les-maires-hostiles- aux-fermetures-de-classes


Repost 0

Qui Sommes-Nous ?

  • : Blog du CCSEV
  • Blog du CCSEV
  • : Blog du Collectif Citoyen pour la Sauvegarde des Ecoles de Village. Basé dans le Lot (46). Infos, outils, actions, motion, pétition et actualités
  • Contact