Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 20:33

La petite école n'est pas un problème… c'est une chance !

Nous vous transmettons cette initiative que nous soutenons :

"Pour sauver les petites écoles " le Samedi 6 juin 2015 à Limoges, de 13h30 à 17h.

salle Jeanne Nicot, 27B Avenue de Locarno (tout près de la gare)

Accueil possible dès 13h.

Objectif :

• tirer la sonnette d'alarme

• faire le point sur les situations locales

• envisager une mobilisation nationale avant qu'il ne soit trop tard.

APPEL A TÉLÉCHARGER

Contactez au choix...

Michel Baron / baronmi@wanadoo.fr / 02-54-20-91-35

Étienne Anquetil / anquetil.etienne@wanadoo.fr / 04-73-87-14-37

Jean Pauly / paulyj@laposte.net / 05-65-40-57-88

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 20:58

Le Collectif salue l'initiative des parents d'élèves de Vire sur Lot et leur mobilisation pour sauver leur école, ainsi que les élus qui se sont joints à eux.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/01/2078777-carte-scolaire-2015-2016-ecole-vire-lot-occupee-parents.html

 

De plus, réunion Jeudi 2 avril à 20h30 à la petite salle des fêtes de Saint Denis Catus à l'initiative du SIVU du RPI Boissières / Calamane / Nuzéjouls / Saint Denis Catus.

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 20:30

TF1

Lundi 30 mars 2015 : voici la carte scolaire 2015 telle qu'elle s'annonce aujourd'hui. 

 
Pour la rentrée 2015 : 13 fermetures, 4 créations de postes  !!!

Le collectif CCSEV dénonce avec force cette nouvelle attaque à la ruralité :
 
SUPPRESSIONS : 6 ECOLES QUI FERMENT !!
- Montet et Bouxal,
- St Denis Catus,
- St Cyprien,
- St Laurent Lolmie (école fermée début 2015 donc à comptabiliser pour la rentrée 2015),
- Cahors: école Jean Calvet,
- Vire/Lot,
- Le Boulve,
- Bretenoux (élémentaire),
- Lanzac,
- Salviac (élémentaire),
- Vayrac (élémentaire),
- un poste en IME,
- un poste en CMPP,
 
OUVERTURES : 2 CLASSES ...
- Gigouzac,
- Douelle,
- Et l'équivalent de 2 postes en additionnant les décharges de direction (0,25 poste par décharge) suite à des fusions d'écoles, et peut-être un maître surnuméraire dans le cadre du dispositif "plus de maîtres que d'écoles" dans un RPI ou une école du département.... Une misère !...
 
Cette carte scolaire est un déni face aux engagements pris par le DASEN envers les élus.
(Pour mémoire, les prévisions d'effectifs pour la rentrée 2015 donnent environ 70 élèves en moins soit l'équivalent de 3 à 4 postes sur le département et non pas 9 postes !).

Le collectif demande aux élus signataires du protocole de dénoncer ces fermetures et d'exiger que les engagements pris entre eux et l'état soient tenus !

Nous appelons tous les élus, parents, citoyens de toutes les écoles et villages concernés à prendre contact avec nous pour faire le point sur chaque situation, sachant qu'une mobilisation locale et forte sur chaque territoire sera déterminante pour les actions à venir.

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 22:31

 

Ci-dessous la lettre que le collectif adresse à tous les candidates et candidats aux élections départementales

 

Lettre à télécharger ICI

 

Candidatures-aux-elections-departementales-2015 catcher

 

CCSEV    (Collectif Citoyen de Sauvegarde des Écoles de Village)


Lettre ouverte du CCSEV
à  Mesdames, Messieurs les candidats aux élections départementales.

 

Le CCSEV a œuvré pendant plus de six mois pour maintenir un maillage territorial de nos écoles qui a fait ses preuves, et ce depuis de très nombreuses années.
Avec 220 écoles réparties sur la moitié des 340 communes, plus de  12 200 élèves sont scolarisés en maternelle et primaire dans notre département et obtiennent d'excellents résultats aux évaluations nationales.
Nos écoles sont aujourd'hui garantes d’un enseignement de qualité. Elles représentent en milieu rural un lieu d’échanges entre générations. Sources de lien social, de fréquentation des commerces et des services locaux, elles rendent attractifs nos territoires parfois isolés et déterminent l'installation de   jeunes couples ou de familles entières.
L'école permet à la collectivité de créer et de pérenniser des emplois de personnels locaux si importants aujourd'hui.
Le travail du collectif sur l'ensemble du département a permis de montrer l'extraordinaire attachement des Lotois à leurs écoles : 1000 personnes en manifestation, le 15 novembre à Cahors, 11 000 signatures pour la pétition, 142 motions votées par les conseils municipaux.
Les élections départementales nous amènent à vous rappeler que telles sont les volontés des Lotois en matière d'éducation pour leurs enfants, et au-delà, leur désir d'une ruralité vivante sur tout le territoire.
Nous vous invitons à défendre une politique qui porte ces valeurs, contribue à l'attractivité de l'ensemble de notre département et nous permette d'envisager sereinement l'avenir de nos écoles rurales.
Cela implique aussi l'accompagnement et la préservation des collèges dans leur répartition et leur nombre sur le territoire, dans le respect de ce qui fonde nos caractéristiques territoriales : l'étendue du département et son faible peuplement.
Ce dispositif est garant d'un temps de transport limité, facteur d'équité relativement au temps de travail de chaque collégien.
Le conseil départemental aura à rester vigilant dans le cas où la compétence "transport scolaire" serait transférée à la région.
Le maintien de chaque école, de chaque collège, comme celui de chaque service public est maintenant un enjeu pour l'avenir de notre département.



            Le CCSEV

Contact : ccsev46@free.fr
Infos : http://ccsev.over-blog.com/

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 19:43

RASSEMBLEMENT POUR L'EDUCATION, L'ECOLE ET LA RURALITE,

 

Samedi 14 Mars à 14h00, à l'Ecole de COURS


Suite à la  réunion du 25 février à Montfaucon (voir compte-rendu),

le Collectif Citoyen de Sauvegarde des écoles de Village appelle citoyens, élus, collectifs à se rassembler devant l'école.

Samedi 14 mars 2015 à 14h à COURS,

afin de montrer une fois de plus notre attachement aux écoles de villages.

La lettre ouverte, en direction des candidats aux départementales  sera diffusée à cette occasion.Elle est déjà disponible sur le blog.

 

 

 

 


Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 22:28

Une vingtaine de personnes présentes.

Excusées : 7 personnes.

 

Le collectif tient une fois de plus à remercier tous les participants ainsi que la municipalité de Montfaucon qui continue de nous accueillir toujours aussi chaleureusement dans sa salle des fêtes. 

 

Bilan rapide des dernières semaines :

 

- Un protocole a été signé le 2/02/2015.Cette signature précipitée, sans la concertation des maires, en prétendant avoir l'aval du collectif été vécue comme un acte anti démocratique par les citoyens qui s’étaient mobilisés depuis le mois de septembre.

- 38 communes lotoises ont signé le courrier demandant à être consultées avant toute signature du protocole.

 

Informations générales :

 

- La Carte scolaire devrait voir le jour en avril 2015. Le Lot perdrait 7 postes à la rentrée 2015. Si réellement notre département perdait 7 postes, le taux d’encadrement (P/E) de 5,92 défendu par le collectif et acté dans le protocole ne serait déjà pas respecté. Affaire à suivre et à surveiller.

- L’ AMRF (Association des Maires Ruraux de France) travaille sur l’aspect légal du protocole signé en février 2015 dans le Lot.

- Le projet de créer une Association des Élus Ruraux dans le Lot se concrétise. Une fois mise en place, cette association travaillera sur le dossier des Assises de la Ruralité (création de l’assemblée générale constitutive le 7 mars 2015 à 10 heures à Montfaucon).

- Un groupe de parents travaille sur la création d’une Association des Parents d’Élèves dans le Lot.

 

Des discussions lors du débat ont fait remonter des idées parmi lesquelles :

 

- Rédaction d’une charte du collectif.

- Création d’autres collectifs dans tout le département pour relayer et impliquer de nouvelles énergies dans ce combat avec une commission qui travaillerait sur le fonctionnement des Collectifs entre eux. Il est réellement urgent que chacun d’entre nous réfléchissions à cette proposition qui est sans doute une solution efficace au maintien des actions futures sur tout le territoire.

- Voter les actions en fin de réunion.

- Que chaque commune ou secteur organise sa communication, son réseau de contacts, pour effectuer une veille permettant  de passer rapidement du local à l'échelle départementale dès que nécessaire.

- S’organiser en une association ?

 

Ces idées encore en discussion n’ont pas encore été validées.

 

Une action validée pour le court terme :

 

Samedi 14 mars 2015 à 14h, une action symbolique : citoyens, élus, collectifs retrouvons nous tous à Cours devant l’école primaire à classe unique (l’une des dernières du département) afin de montrer une fois de plus notre attachement aux écoles de villages. La presse sera invitée et une lettre, en direction des élus, réaffirmant la position des collectifs quand à l’attachement des citoyens à leurs écoles sera diffusée ce jour là.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 23:47

Prochaine réunion départementale des collectifs pour la sauvegarde des écoles de village à Montfaucon :

LE MERCREDI 25 FEVRIER, 20 H30, à MONTFAUCON (Salle des Fêtes)

 

REUNION  DEPARTEMENTALE  des collectifs pour la sauvegarde des écoles de village à laquelle citoyens, parents, élus, etc, sont chaleureusement invités à participer.

Ordre du jour :
- Bilan et perspectives
- autres points divers et variés

Avec dessert et boissons tirés du sac !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 21:33

30 cm x 15 cmLa signature du protocole par les "grands" élus, imposée dans la précipitation par le préfet, ne satisfait pas le collectif qui demande toujours la mise en place d’une véritable concertation, transparente, à partir d'un diagnostic partagé associant tous les acteurs de l’école rurale, élus, parents, enseignants, dont le collectif CCSEV, pour construire ensemble un contrat d’objectif pour l’école de notre département.
Nous réfutons les propos du préfet prétendant avoir eu l’aval du collectif !
Nous n’avons jamais été en contact avec lui et ne lui avons donc jamais affirmé ceci.

Le protocole a été largement amendé grâce aux arguments que le collectif a fourni à certains Maires du Conseil d'Administration de l'association des élus du Lot. Ceci a permis d'en rejeter les éléments les plus dangereux : à savoir la logique de RPI concentrés, et le refus de voir le taux d'encadrement P/E se dégrader.

Ce protocole n'en reste pas moins contesté :

Contesté dans la forme

-   Puisque ce sont les Maires qui ont la compétence des écoles, et non les grands élus;
-   Puisque le Conseil d'Administration des élus du Lot n'a pas été reconsulté sur le texte définitif;

Contesté sur le fond
-   puisque le diagnostic initial n'est pas partagé et ne prend pas en compte la spécificité géographique et démographique du Lot, qui est beaucoup moins bien doté que d'autres territoires ruraux identiques (parcs naturels et zones de montagne);
-   Puisque le maintien à minima du P/E à 5,92  est déjà remis en cause par le retrait annoncé de 7 postes pour la rentrée 2015;

-   Puisque la prise de compétence par les intercommunalités reste une solution possible et encouragée;

 
A l'heure où certains évènements nous rappellent l'importance de l'éducation à la citoyenneté et au vivre ensemble, nous avons besoin d'un autre projet pour l'école qui fasse réellement consensus.

Les élus et les citoyens appellent à une véritable concertation pour construire ce projet d'avenir.


A ce jour, mardi 3 février 2015, 38 maires ont signé l'appel des élus lotois pour une consultation démocratique !

 

 


Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 20:30
 

Suite à l'entrevue que le collectif a obtenue vendredi 30 janvier auprès du chef de cabinet de la Ministre de la ruralité Sylvia Pinel, entrevue pour laquelle  un compte-rendu vous sera rédigé au plus vite, le DASEN présent à cette réunion nous a montré le protocole qui sera soumis à la signature lundi. Nous lui avons fait part qu'il restait des éléments néfastes (article 6) dans le protocole.

Le DASEN nous a le lendemain contacté directement à propos de ces deux alinéas. Nous lui avons dit que les notions de RPI concentré et écoles  à une ou deux classes devaient disparaître.

Aujourd'hui le DASEN a repris contact avec nous, après validation par la rectrice ce dimanche des modifications. Le principe de transparence a été accepté par le DASEN qui nous a envoyé la dernière mouture du protocole.

On note une écoute du DASEN et de la Rectrice face à nos demandes.

Les deux points qui méritaient d'être modifiés l'ont été. Le texte a considérablement évolué. ( à chacun de se faire son idée en lisant le protocole ci-joint que l'on vient juste de recevoir).

Cependant, dans un contexte aujourd'hui d'ouverture avec l'Inspection Académique, ce protocole aurait mérité davantage de temps d'analyse et de concertation, ce que la signature aujourd'hui anticipée par le préfet  a rendu impossible.

Le collectif regrette amèrement cette mise à signature accélérée et appelle toujours à une consultation des maires du département, compétents pour leurs écoles, par l'association des maires du Lot. 

 

En conséquence nous serons présents :

 

LUNDI 2 FEVRIER  8 H

DEVANT LA PREFECTURE DE CAHORS       

 

au portail pour exprimer notre demande de consultation des maires et nos regrets d'une mise à la signature accélérée.

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 23:46

INCOMPREHENSION DU COLLECTIF SUR LA POSITION DU PREFET :

Le collectif dénonce la volonté du Préfet du Lot de vouloir faire signer très rapidement le nouveau protocole pas encore finalisé (la version actuelle rédigée par l'association des élus du Lot n'est encore qu'une esquisse !).

Nous demandons de la transparence : officiellement, la version mise en ligne n'est pas parvenue au collectif.

Nous demandons une consultation des maires, compétents pour leurs écoles, avant toute signature du protocole.

La version mise à la signature n'est toujours pas connue.

 

NOUS APPELONS LES MAIRES DU DEPARTEMENT A SIGNER L'APPEL DES ELUS

 

Vous pouvez télécharger ICI la dernière version du protocole d'accord pour un schéma triennal d'évolution de l'offre scolaire dans le département du Lot.

 

Version modifiée par le dernier CA de l'association des élus du Lot.

 

 

Repost 0
Published by ccsev
commenter cet article

Qui Sommes-Nous ?

  • : Blog du CCSEV
  • Blog du CCSEV
  • : Blog du Collectif Citoyen pour la Sauvegarde des Ecoles de Village. Basé dans le Lot (46). Infos, outils, actions, motion, pétition et actualités
  • Contact